Huile de bourrache

plante bourrache

Sommaire

 

Qu'est-ce que l'huile de bourrache ?

L'huile de bourrache est réalisée à partir d'une variété de plante annuelle qui pousse naturellement en Europe, en bordure de chemins ou dans les champs, et qu'on dénomme bourrache officinale du fait de ses propriétés médicinales. Son nom serait tiré de l'arabe et voudrait dire » le père de la sueur ».

On a longtemps utilisé les parties aériennes (fleurs et feuilles) pour leurs vertus thérapeutiques (riches en potassium), consommées en tisane et réputées sudorifiques, adoucissantes, diurétiques, dépuratives, anti-inflammatoires. Cette pratique a été peu à peu délaissée en raison de la considération des substances hépatotoxiques qu'elles contiennent.

L'huile de bourrache, obtenue à partir des graines, ne contient qu'une si faible quantité d'alcaloïdes, elle ne présente aucun danger pour l'homme. La bourrache est donc cultivée de nos jours dans les jardins pour la beauté de ses fleurs bleues mellifères, mais, à l'échelle industrielle, elle est surtout produite pour les propriétés de ses graines riches en acides gras essentiels (30% dont 20% d'acides gras linoléiques).

La floraison de la bourrache s'échelonne sur les 3 mois d'été ce qui rend la récolte compliquée. En effet, pour obtenir une huile de haute qualité il est impératif que les graines qui ressemblent à des grains de poivre soient recueillies à un stade de maturité optimale, et elles n'y parviennent pas toutes en même temps. Les stratégies de récolte diffèrent d'un pays à l'autre, mais dans tous les cas les graines doivent être traitées rapidement pour ne pas s'altérer.

La méthode d'extraction influence la qualité de l'huile. L'huile obtenue après chauffage des graines perd en qualité et en efficacité. L'huile de bourrache vierge résulte du pressurage à froid de la poudre grossière obtenue après le broyage des graines à pleine maturité.

Les avantages pour la santé

 


Dans ces conditions, on obtient une huile de bourrache riche en acides oléique, linoléique et gamma-linoléique (famille des oméga-6). Ces derniers ne sont pas fabriqués en totalité par notre organisme, il faut donc compléter ces carences par le biais de l'alimentation en consommant des huiles végétales (tournesol, maïs, soja?). Leur manque et les conséquences du manque s'accentuent avec le vieillissement.

L'apport par ingestion, éventuellement complété par des applications externes, de l'huile de bourrache va avoir pour effet de limiter la déshydratation de la peau, d'adoucir les inflammations cutanées et d'améliorer la micro-circulation. Cela va contribuer à un meilleur fonctionnement des cellules épidermiques et favoriser leur régénérescence.

en application externe

La consommation d'huile de bourrache en complément d'applications externes va aider, par son action calmante, dans le traitement des diverses formes d'eczéma et autres problèmes de peau (boutons, prurits, dermatoses, herpès, psoriasis, acné?). Son action hydratante va redonner à la peau de la souplesse et de l'élasticité et tendre à la raffermir.
Les rides et ridules vont s'estomper grâce à un usage régulier. Régénérante et restructurante, l'huile de bourrache est le remède anti-vieillissement par excellence. Véritable élixir de jouvence pour la peau!

Agissant sur certaines hormones, l'huile de bourrache pourra réduire les manifestations désagréables de la période prémenstruelle et de la ménopause (maux de tête, douleurs abdominales, irritabilité, troubles du sommeil?).

On attribue aussi à l'huile de bourrache un effet qui tendrait à diminuer la pression artérielle et par là même à améliorer la circulation sanguine.
L'huile de bourrache se présente sous forme liquide au toucher gras, jaune pâle et sans odeur prononcée. Elle est principalement utilisée pour ses vertus thérapeutiques, en traitement interne et/ou externe et en cosmétologie.

Dans les produits cosmétiques l'huile de bourrache garantit les apports nécessaires en acides gras essentiels. Elle renforce les barrières protectrices de la peau, fortifie les ongles et les cheveux fragilisés, secs ou cassants.

Elle entre dans la composition de lait démaquillant, de lotion pour le visage, de crèmes de soin pour le visage, dans des huiles de massage?
En usage interne, l'huile de bourrache par ses propriétés anti-inflammatoires va réduire toutes sortes d'inflammations notamment celles dues à l'arthrite et aux rhumatismes.
Son action apaisante et cicatrisante va aider à soigner toutes les affections cutanées.

Raffermissante, restructurante, régénérante, elle va hydrater, revitaliser la peau et ainsi permettre de lutter contre les effets du vieillissement cellulaire.
On pourra aussi utiliser l'huile de bourrache à titre préventif ou curatif pour estomper des vergetures pouvant faire suite à un fort amaigrissement ou un accouchement.
En augmentant la densité des os elle va permettre de combattre l'ostéoporose.

Son effet sur la circulation sanguine va contribuer à réduire les risques de maladies cardio-vasculaires.
Selon la qualité et donc la concentration en principes actifs il est préconisé, de 1,5 à 3 g par jour. Dans ce cas l'huile est contenue dans des capsules pour faciliter l'ingestion par voie orale.

Il sera judicieux de faire des cures régulières pour un traitement en profondeur et un effet durable.
Il n'y a pas de contre-indication particulière, mais la présence de pyrrolizidine (substance hépatotoxique) bien qu'en quantité infime, il est préférable que les femmes enceintes ou qui allaitent n'en consomment pas.

Il en est de même pour les personnes qui souffrent déjà de troubles du foie. La consommation prolongée d'huile de bourrache est également déconseillée.

en usage externe

En usage externe il suffit d'appliquer l'huile de bourrache pure sur les zones à traiter. Elle va agir directement sur les couches supérieures de l'épiderme. Pour en faciliter la pénétration au travers des tissus on peut la mélanger avec une huile plus pénétrante comme l'huile de jojoba ou l'huile de noisette.

Associer l'huile de bourrache à d'autres huiles

Selon l'effet souhaité il est possible d'associer l'huile de bourrache à d'autres huiles pour en accentuer la puissance.
Pour lutter efficacement contre le vieillissement on ajoutera à l'huile de bourrache de l'huile d'onagre ou de germes de blé. Cette combinaison apaiserait aussi les bouffées de chaleur.

Pour de l'eczéma étendu et persistant l'huile de bardane conjuguera ses propriétés à celle de la bourrache. Pour préparer la peau aux expositions au soleil et au bronzage, l'association de l'huile de bourrache à celle de la carotte est la meilleure.

La combinaison d'huile de bourrache avec une huile de poisson aurait permis d'améliorer le système nerveux chez des enfants nés prématurément et par ailleurs d'améliorer la fixation du calcium.

> Retourner à l'accueil du dossier Huiles végétales.

 

 

 

banniere ginseng hiver