Le ginkgo biloba

fueille de ginko biloba

Sommaire

Ginkgo biloba : qu'est-ce que c'est?

Le Ginkgo biloba peuplait déjà la planète il y a 300 millions d'années. Il présente l'originalité d'être la plus ancienne des espèces d'arbre dont les spécimens actuels sont identiques à leurs ancêtres. D'une exceptionnelle résistance au stress environnemental, il peut vivre plus de 1 000 ans et dépasser les 50 m de hauteur.

De plus, il résiste très bien à la pollution et s'adapte facilement aux milieux urbains. Le ginkgo biloba offre de nombreux bénéfices pour la santé humaine. En effet, il est couramment employée pour réduire les douleurs de la claudication intermittente, diminuer les symptômes de la maladie d'Alzheimer et de la démence sénile.
Il peut aussi améliorer les fonctions cognitives et ralentir leur déclin avec l'âge, traiter la ma

ladie de Raynaud, prévenir les maladies cardiovasculaires, soigner le vitiligo, prévenir le mal des montagnes ou encore atténuer le syndrome prémenstruel.

Son histoire

 


Presque disparu de la planète suite aux grandes glaciations, le ginkgo biloba survécut en Asie et fut réintroduit en Europe à partir de 1730. L'extrême résistance de cet arbre au stress environnemental est l'une de ses principales caractéristiques, qui en font le seul survivant de la très ancienne famille botanique des ginkgoacées.

Traditionnellement, les Chinois utilisaient le noyau du fruit du ginkgo biloba comme aliment et comme médicament, notamment employé pour traiter l'asthme et certaines maladies respiratoires. Ces vertus sont connues en Chine depuis plus de 2 600 ans avant notre ère. Au cours des années 1950, des chercheurs allemands entreprirent des recherches sur les potentielles vertus médicinales d'un extrait réalisé à partir des feuilles du ginkgo biloba plutôt que de son noyau.

En Europe, on considère que l'extrait normalisé de ginkgo biloba est aussi efficace que les médicaments habituels pour retarder le développement de la maladie d'Alzheimer, ainsi que pour soigner d'autres troubles liés au déclin des fonctions cognitives. En Allemagne, l'extrait EGb 761 fait même partie des médicaments les plus prescrit, et est notamment utilisé pour traiter l'insuffisance circulatoire cérébrale.

Ses effets bénéfiques sur les fonctions cognitives

Les extraits normalisés de ginkgo biloba ont fait l'objet de très nombreuses études, qui ont souligné le fait qu'ils améliorent la circulation sanguine en favorisant la dilatation des vaisseaux sanguins. Diverses substances actives qu'ils renferment pourraient également être impliquées, parmi lesquelles on compte les bilobalides, la quercétine et les ginkgolides.

Ces substances réduisent en effet la viscosité du sang et protègent les cellules nerveuses grâce à leurs puissants effets antioxydants. Au début des années 2000, de nombreuses recherches faisaient état de l'efficacité du ginkgo biloba pour ralentir le développement de la maladie d'Alzheimer et en atténuer les symptômes.

L'extrait de ginkgo biloba est d'ailleurs inscrit dans la très renommée classification ATC de l'Organisation mondiale de la Santé.

En 2010, des chercheurs ont conclu que le ginkgo biloba a un effet positif notable sur les fonctions cognitives, toutes démences confondues. De plus, l'extrait normalisé de feuilles de ginkgo est reconnu par la Commission Européenne et par l'Organisation mondiale de la Santé comme traitement adjuvant des symptômes de démence d'origine dégénérative vasculaire, incluant entre autres les troubles de l'attention, les pertes de mémoire et la dépression.

Le ginkgo biloba, source de bien-être pour tout l'organisme

Le ginkgo biloba montre de nombreux effets positifs dans le traitement de diverses maladies. Tout d'abord, les extraits normalisés permettent aux patients atteints de claudication intermittente de marcher plus longtemps avant de ressentir une douleur aux jambes. Ensuite, il est reconnu par la Commission Européenne et par l'Organisation mondiale de la Santé comme un traitement adjuvant efficace des troubles liés à la résistance artérielle périphérique.

Puis, des études montrent une amélioration de la mémoire et des facultés cognitives chez des personnes âgées consécutives à la prise d'extraits normalisés de ginkgo biloba. De même, la plante contient des substances anti-oxydantes qui ont la capacité d'augmenter le diamètre des vaisseaux sanguins et d'inhiber l'agrégation des plaquettes sanguines, propriétés utiles pour la prévention des maladies cardiovasculaires.

De plus, l'EGb 761 renfermé dans l'extrait normalisé a permis de réduire les plaques d'athérosclérose chez certains patients, dont la formation est étroitement liée aux maladies cardiovasculaires. Par ailleurs, l'extrait normalisé de feuilles de ginkgo biloba est reconnu par l'OMS pour le traitement des troubles consécutifs à la résistance artérielle périphérique, dont la maladie de Raynaud fait partie.

Des extraits normalisés ont en outre donné des résultats très prometteurs dans le traitement du vitiligo : en effet, des doses quotidiennes de 120 mg ont arrêté la progression de la maladie et réduit le processus de dépigmentation de la peau. Dans un autre registre, deux études cliniques soulignent une diminution des symptômes psychologiques et physiques du syndrome prémenstruel grâce à la prise de 160 mg d'extrait d'Ego 761 par jour, du 16ème jour d'un cycle au 5ème jour du cycle suivant.

Enfin, des extraits normalisés de ginkgo biloba ont donné des résultats positifs en cas d'anxiété, de surdité soudaine et de schizophrénie. En outre, la prise d'extraits de gingko biloba peut réduire la toxicité de certains médicaments, comme la doxorubicine, utilisée dans le traitement du cancer, et l'iode radioactif, employé pour lutter contre l'hyperthyroïdie.

Comment le consommer ?

Les extraits de feuilles de ginkgo biloba qu'on trouve dans le commerce ne sont pas tous de qualité égale. Il est recommandé d'acheter des produits contenant les extraits normalisés EGb 761 ou Li 1370, beaucoup plus efficaces. Étant donné que les effets du ginkgo biloba sont longs à se manifester pleinement, le traitement dure généralement 2 à 3 mois, voire plus.

Il faut noter qu'il n'est pas rare que l'effet optimal soit atteint au bout de 6 mois seulement. La posologie classique dans le traitement de la maladie d'Alzheimer, des syndromes de démence vasculaire ou dégénérative et de la claudication intermittente est de 120 mg à 240 mg d'extrait normalisé par jour, en 2 ou 3 fois.

Il est recommandé d'entreprendre le traitement en ne prenant que 60 mg par jour, et d'augmenter ensuite progressivement les doses, afin de limiter d'éventuels maux de tête causés par l'effet vasodilatateur des extraits de ginkgo biloba. Comme le ginkgo biloba fluidifie le sang, les femmes enceintes, les hémophiles et les patients qui s'apprêtent à subir une intervention chirurgicale doivent éviter d'en prendre.

 

 

 

banniere ginseng hiver