Chardon Marie

Plante originaire de l'Europe Méditerranéenne, le Chardon Marie est de plus en plus présent un peu partout dans le monde, notamment dans les zones sèches et ensoleillées. Considéré comme une plante sauvage, on le reconnait par ses fleurs de forme épineuse et rose violacé, ses petits fruits bruns et ses feuilles dotées d'une sève laiteuse.

Informations tirés du site :  http://www.chardonmarie.fr/

Bien qu'utilisé en cuisine comme salade et dans diverses recettes comme un substitut de l'épinard, le succès grandissant du Chardon Marie ne tient pas tellement de son côté décoratif ni de ses qualités gastronomiques. En effet, il a été utilisé depuis plus de deux millénaires pour ses vertus thérapeutiques.

Le principal élément actif du Chardon Marie est le silymarine. Cette substance agit favorablement face aux troubles du foie. Non seulement il protège le foie, mais en plus il lutte contre les diverses affections hépatiques, la cirrhose et la jaunisse.

Cette plante est également réputée pour sa forte teneur en silybine, laquelle lutte contre les troubles hépatiques sévères et les brulures d'estomac. Des substances comme la tyramine et l'histamine agissent, quant à elles, dans la réhabilitation du foie et interviennent en tant que stimulateurs de la production et de l'écoulement de la bile.Elles luttent contre l'apparition des calculs biliaires fortement incommodants.

Ainsi, les principales vertus du Chardon Marie concernent le traitement du foie. Or cet organe participe activement dans l'élimination des toxines. En favorisant un foie sain, la consommation du Chardon Marie permet alors de renforcer le système immunitaire et de lutter contre le Syndrome de Fatigue Chronique ainsi que le psoriasis.

Puissante antitoxine, cette plante protège le cerveau et les reins et prévient les réactions allergiques.

De plus en plus de produits cosmétiques intègrent, par ailleurs, parmi leurs ingrédients du Chardon Marie. Et pour cause, on reconnaît à cette plante des vertus anti-âge et antivieillissement incontestées. Riche en antioxydants dont les flavonoïdes, le Chardon Marie protège les cellules des radicaux libres, à l'origine du vieillissement cutané prématuré. De plus, il s'agit d'un excellent anti-inflammatoire tout en activant la cicatrisation des plaies grâce à une application locale.

Régulateur hormonal puissant grâce à des phyto-oestrogènes comme la quercetine sans oublier la silymarine, le Chardon Marie est recommandé chez les personnes ayant des problèmes oestrogèniques ou favorables à l'apparition d'un cancer du sein ainsi que chez les femmes allaitantes suite à ses effets positifs sur la stimulation de l'écoulement du lait maternel.

 

 


 

 

banniere ginseng hiver