La vitamine c

moléule vitamine c

Sommaire

 

Découvrir la vitamine C

La vitamine C, appelée aussi acide ascorbique a été identifiée pour la première fois dans le jus de citron. On l'a utilisée très tôt pour soigner le scorbut, maladie fréquente chez les marins, se manifestant par des douleurs osseuses, des hémorragies gingivales et de fortes anémies.

Il s'agit d'une vitamine hydrosoluble que le corps humain ne fabrique pas et ne peut pas stocker.
Il faut donc lui en apporter quotidiennement par le biais de l'alimentation ou par la prise de compléments alimentaires.
Elle est absorbée par l'intestin grêle pour être diffusée dans les tissus avant d'être éliminée par les urines.

Bienfaits pour la santé

 


Surtout connue pour son action anti-fatigue, elle est prescrite et utilisée dans de nombreuses autres situations.
Son fort pouvoir antioxydant favorise la régénération de la vitamine E et neutralise les radicaux libres responsables du vieillissement de nos cellules.

La vitamine C renforce le système immunitaire, stimule les défenses naturelles aidant ainsi l'organisme à lutter contre les infections microbiennes. Anti-virale, elle aide à combattre certains cancers et leucémies, à soulager l'arthrose, la goutte ou les rhumatismes.
On la prescrit aussi aux asthmatiques, aux allergiques et aux diabétiques et en cas d'ulcères.

Elle favorise l'absorption digestive et l'utilisation du fer, diminuant ainsi les risques d'anémie et jouant également un rôle dans la fabrication de nos globules rouges.
L'apport de vitamine C permet la formation du collagène qui est une protéine indispensable pour restructurer les tissus tels que la peau, les cartilages, les os, les dents, les muscles et les vaisseaux sanguins en retardant leur vieillissement.
Elle aide par ailleurs à fixer le calcium sur nos os.

Elle favorise la concentration, la réactivité aux chocs. On la préconise donc aussi pour améliorer le confort des autistes et des schizophrènes. Elle a le pouvoir de transformer toutes sortes de toxines apportées pas le tabagisme et autres pollutions (nicotine, goudron, monoxyde de carbone...) en sels solubles qui seront éliminés par l'organisme.

On a coutume d'y recourir en cas de refroidissement pour soigner un rhume, mais elle pourrait avoir aussi des vertus thérapeutiques pour faire diminuer le plomb dans le sang et serait utilisée en complément des traitements pour le SIDA et la maladie de Charcot. Des études sont en cours...

Posologie

L'apport quotidien en vitamine C recommandé par les instances européennes se situe à 75 mg pour une femme et 90 mg pour un homme. En France on préconise 110 mg pour un adulte de 20 à 60 ans.

Ces dosages sont à revoir à la hausse chez certains sujets notamment les sportifs et les fumeurs ou en cas d'infection ou de carence grave.
Le scorbut est la maladie la plus grave dont on peut être atteint en cas de forte carence mais cela reste rare.

Les hypovitaminoses les plus répandues se manifestent par de l'asthme, des maux de tête, des douleurs osseuses, des problèmes hémorragiques, des troubles du sommeil, des états dépressifs entre autres symptômes.

Une carence en vitamine C se manifeste également par une baisse des défenses immunitaires donc une plus grande sensibilité aux infections. Le diagnostic doit être confirmé par un bilan sanguin. A l'inverse, le surdosage n'est pas dangereux (sauf pour les personnes en surcharge de fer).

L'organisme ne fixant pas la vitamine C, le pire à redouter en cas d'absorption exagérée de vitamine C serait une diarrhée bénigne ou une action diurétique. Ces effets indésirables peuvent apparaître en cas d'ingestion en trop grande quantité ou de consommation trop rapide.
A l'état naturel on trouve de la vitamine C dans beaucoup d'aliments. La viande, le poisson, les laitages en contiennent en quantité minime.

L'acérola: la meilleure source pour la vitamine C

La teneur en vitamine C des fruits et légumes est variable, les baies ont les plus fortes concentrations, la championne est de loin l'acérola.
Cette petite cerise au goût acidulé produite en Amérique du Sud et aux Antilles contient 20 à 30 fois plus de vitamine C que l'orange.

On peut bénéficier des vertus de l'acérola en le consommant en jus ou en complément alimentaire sous forme de poudre ou en comprimés.

Une cure d'acérola est indiquée pour combattre un état de fatigue passager ou un affaiblissement de l'organisme.

Nous conseillons ainsi d'opter pour de la vitamine C d'origine naturelle issue d'acérola, pour être certain de la qualité, des bienfaits et de l'efficacité d'une cure, plutôt que de la vitamine C synthétique.

 

 

banniere ginseng hiver